leçon 60 : Comment utiliser la règle de trois ?

Pour cet exercice, clique sur « démarrer », lis bien les consignes à droite du tableau bleu avant de cliquer sur « commencer », et efface le point d’interrogation avant d’écrire ta réponse : exercice 1

Utilise la règle de trois en effectuant d’abord les calculs sur ton cahier d’essais : exercice 2

exercice 3

leçon 61 : Comment calculer des pourcentages ?

des questions simples

la signification

les bouchons

des problèmes

leçon 63 : Comment calculer une durée à partir de l’instant initial et de l’instant final ?

niveau 3

niveau 4

leçon 65 : Comment calculer des échelles ?

définition

dimensions réelles (attention aux conversions !!)

calculer l’échelle

leçon 66 : Comment calculer une vitesse moyenne ?

Attention : prépare ton crayon, ta règle et ton cahier pour tracer des tableaux de proportionnalité.. Tes neurones risquent de fumer !

vitesse moyenne
vitesse moyenne 2

révisions échelles

révisions pourcentages

2 Responses

  1. Sourimant

    bonjour,
    dans l’explication de la règle de 3, le signe = est utilisé à mauvais escient; pour la préparation des élèves au collège cela est très embêtant, il faut apprendre très tôt le sens de l’égalité, pour arriver à comprendre les équations par exemple, même si au quotidien on peut lire parfois 1 + 1 = 1 par exemple!
    en maths on aime simplifier mais avec toujours de la rigueur 🙂
    c’est très simple de remplacer « = » par un verbe, ici « coûte »! ce n’est pas la même chose que « est égal à »

    • SoledadMessiaen

      Vous avez raison, c’est important, la rigueur. Cela dit, je ne vous apprendrai pas que l’apprentissage consiste à déconstruire avant de reconstruire.
      On apprend en posant des soustractions que « 5-9, c’est impossible, donc on met une retenue » et pourtant, un élève de cinquième sait que 5-9 = -4 (donc, c’est « possible »).
      On apprend au CE2 qu’un carré, ce n’est pas la même chose qu’un parallélogramme alors qu’en cinquième on apprendra que le carré, le rectangle et le losange sont des parallélogrammes particuliers.
      Je ne crois donc pas que ce petit « = » utilisé à mauvais escient empêche mes élèves de comprendre plus tard les équations. Mais comme la capsule n’est qu’une base de discussion pour la construction de la notion réalisée en classe, cela fera un point très intéressant à discuter lors des interactions.
      Je vous remerie donc pour pour votre vigilance. Et si j’ai un peu de temps pendant les congés d’été, je ferai la modification nécessaire.

Laissez un commentaire